La confrérie de charité de Drucourt

Réglement

suite l’ordonnance épiscopale du 8 juin 1843  proposée à nouveau par tous les anciens fréres et ceux en service le 4 mai 1881 ainsi que par le conseil de fabrique le 18 juin 1881, ratifiée par M. le Maire et le conseil municipal le 20 juin 1881

La confrérie de Charité de Drucourt est sous le patronage de la Ste Vierge et de St Robert.

Elle est composée de 12 membres, savoir 10 fréres, un échevin et un prevôt.

La durée de service est de trois ans pour chaque frére

Chaque année à la fête de St Robert, quatre fréres sortent, comme aussi chaque année, le premier dimanche d’avril après l’office les fréres se réunissent au presbyttére sous la présidence de M le Curé afin de nommer un échevin et un prevôt qui doivent être pris parmi les quatre frères qui auront deux ans de services accomplis à la saint robert qui suit le premier dimanche d’avril et nommés au bulletin secret

A son entrée dans la confrérie de charité, chaque frére sera inscrit un registre duquel il serait rayé en cas de démission ou d’expulsion

par son entrée dans la confrérie de charité, chaque frére s’engage à suivre le réglement donné par Monseigneur pour les confréries ainsi que le présent réglement

du choix des fréres

lorsque la nomination d’un frère devra avoir lieu, il en sera référé par l’Echevin à Monsieur le Curé avant d’en avoir parlé à qui que ce soit

celui qui aura été présenté sur son acceptation avant qu’il en ait été parlé à M le Curé ne pourra par cela même être éligible

pour être membre de la confrérie de Drucourt, il faut habiter, autant que possible la commune, être âgé d’au moins 18 ans, jouir d’une bonne réputation, avoir fait sa première communion et dans le cas de mariage, l’avoir contracté religieusement

si un frère de la confrérie quittait la commune pendant la durée de son service, il ne perdrait pas pour cela droit à ses privilèges pourvu qu’il mit un commis à sa place et que sa nouvelle habitation ne pas à l’us d’un myriamètre de distance

si un frère , son service terminé, quittait la commune, la commune de Drucourt irait faire son inhumation, pourvu qu’elle y fût autorisée par le nouveau curé de ce frère et pourvu encore que la distance ne depassât pas celle ci dessus, sauf toujours les règlements de Monseigneur

des abscences

aucun frère n’est dispensé de son service, si ce n’est en cas de maladie ou de mort d’un proche, père, mère, femme ou enfant.

Le frère qui aura éprouvé une de ces pertes sera dispensé du service des inhumations pendant les deux mois qui suivront la perte.

Dans tout autre cas, si un frère est obligé de s’absenter, il devra pourvoir à son remplacement

tout remplaçant devra être âgé au moins de 18 ans, jouir d’une bonne réputation et être en état de remplir son service.

des dépenses

aucunes dépenses ne pourront être faites si elles n’ont d’abord été approuvées par M. le Curé

avec cette approbation, l’échevin pourra faire une dépense imprévue qui n’excédera pas cent francs.

pour toute dépense extraordinaire plus considérable, les frères devront en recevoir et donner leur avis

reedition des comptes

tous les ans, le lendemain de la fête saint robert, à l’issue d’un service solennel, l’échevin sortant rend ses comptes en présence de M.  le Curé et de la confrérie assemblée, l’excédent des recettes s’il y en a est confié à l’échevin entrant.

réunion de la confrérie

les premiers dimanches de janvier, avril, juillet et octobre, à l’issue de la grand messe, il y aura réunion de la confrérie à la sacristie ; on y réglera les amendes ; chaque frère sera libre d’y faire les observations qu’il croira nécessaire

en cas de choses extraordinaires, M le Curé convoque la confrérie

toute délibération doit être faite en présence de M le Curé qui sera toujours président de la réunion ; en cas d’empêchement de sa part, il nomme pour le remplacer qui il juge convenable

repas de la confrérie

tous les ans, le lundi qui suit la fête de la saint robert fixée au premier dimanche de mai, les frères se réunissent pour un repas préparé à frais communs ; ce repas ne sera jamais à l’auberge. M le Curé , d’accord avec l’échevin en désigneront le lieu.

Outre ce repas, les frères en pourront faire d’autres dont les frais seront soldés par les amendes. Ces repas devront commencer de midi à deux heures  et se terminer avant huit heures du soir. Dans ces repas seulement, ne seront admis que les frères servants.

dans celui du lendemain de la saint Robert, seront admis M. le Curé, les femmes de l’échevin et du prévôt ; ces deux dernières  admises sans aucunes rétributions; les anciens frères et soeurs pourront prendre part en prévenant l’échevin huit jours à l’avance. Nul frère ne pourra se faire remplacer aux repas en général que par son commis de l’année.

A ces repas, il n’y aura aucun jeu, il ne sera chanté aucune chanson, ni aucun autre chant, fut il religieux.

des ornements

tout bien mobilier ou immobilier à l’usage de la confrérie appartient à la fabrique qu’il ait été donné à cette confrérie ou acquis à ses frais

il est bien entendu que la fabrique de drucourt ne disposera de ses biens que pour l’usage de la confrérie

la confrérie divisera ses ornements en plusieurs classes, savoir : la première ( 60 francs) , la deuxième ( 40 francs) , la troisième ( 10 francs) ; pour les indigents, cette dernière classe sera gratuite

lorsqu’il y aura grand messe, on ne pourra prendre la troisième classe mais bien la première ou la deuxième

l’échevin recevra seul le produit des inhumations suivant la classe qui aura été demandée par la famille de chaque défunt ; il en sera de même pour le produit des amendes.

En général, l’échevin seul est dépositaire des fonds de la confrérie

costume des frères

les frères dont revêtus d’une mante noire, d’une ceinture bordée en blanc pour les simples frères et en jaune pour l’échevin et le prévôt

tous ces vêtements seront semblables de couleur et de façon. Les frères porteront en outre un chaperon , un rabat et auront pour coiffure une barrette ornée d’un galon argenté pour les frères et doré pour l’échevin et le prévôt.

en général, il est à désirer que les frères portent un pantalon noir ou foncé

il est interdit à tout frère, fût il échevin ou prévôt, d’apporter aucun changement à l’uniforme ci dessus désigné, défense est faite de mettre son nom ou sa qualité sur l’extérieur d’un chaperon, il faut partout l’uniformité

les jours où les frères ne seront pas de service, ils pourront cependant se placer dans leur banc pour assister aux offices

des fonctions de frères

les frères n’oublieront jamais qu’ils sont établis dans un but religieux ; que leurs fonctions doivent leur attirer l’estime, le respect des populations au milieu des quelles ils vivent. Ils se rappelleront que les dépouilles mortelles qu’ils doivent déposer dans le sein de la terre sont des dépouilles de frères ou d’amis. Combien ils seraient peinés si lors de l’inhumation de leur père ou de leur enfant, un étranger insultait à leur douleur par des rires inconvenants, des paroles ridicules et déplacées.

d’après ces réflexions, ils comprendront ce qu’il y a de sérieux et de grave dans les fonctions qu’ils remplissent, combien ils doivent s’abstenir  de plaisanteries ou de paroles qui ne peuvent que blesser les familles qui les suivent.

Ils se rendront à l’heure indiquée à la maison mortuaire, ils attendront  tranquillement que la levée du corps soit faite.

Ceux qui porteront le corps , le feront en silence et religieusement, une sainte et salutaire pensée serait de prier pour le défunt  qu’ils portent. A cet effet, chaque frère récitera en français un Pater et un Avé à voix basse pendant le temps et chaque fois qu’il sera chargé du corps.

l’inhumation terminée, les frères rentrent en silence dans l’église pour y déposer les ornements, puis avant de se déshabiller, tous les frères à genoux, récitent un pater et un avé que le clerc récite à haute voix en leur nom, puis ils se déshabillent et se retirent gardant le silence tant qu’il sont dans l’église .

de l’assistance aux offices

Ils se rappelleront qu’avant d’être frères, ils sont chrétiens, comme chrétiens, ils ont des devoirs sérieux à remplir , comme frère, ils  doivent l’exemple

ils assisteront en corps aux offices publics les jours ci après désignés. Ils y assisteront avec gravité et retenue tel que doivent le faire des hommes de sens et de raison :

les premiers dimanches de chaque mois, les jours de Noel, Rois, Rameaux, Pâques, Ascension, Pentecôte, St Sacrement et Octave, l’Assomption, la Toussaint, Trépassés, le jour de la St Robert, le dimanche qui suit la Saint Robert, le lendemain de la Saint Robert ; les jours de Sacré-Coeur, Adoration perpétuelle, Dédicace, St Marc, Rogation, St Roch, Première Communion

ceremonial des frères

Un des frère porte la bannière, il est suivi du clerc de la Confrérie portant la croix. Il en est toujours de même lorsque les frères marchent en corps. Cependant lorsque M le Curé aura cru devoir refuser sa présence à une inhumation, les frères sous aucun prétexte ne porteront aucun insigne religieux, ni crois, ni bannière, ni eau bénite, ni encens, ni chaperon ; ils seront simplement revêtus de leur mante et de leur toque. Les frères suivent sur deux lignes excepté les deux premiers qui restent pour accompagner le célébrant.

a la rentrée au cheour, la bannière se place à gauche de l’autel, la croix reste au milieu, un peu sur la gauche, puis à mesure qu’ils rentrent au choeur, chaque frère reprend sa place dans son banc

lorsque le saint sacrement est exposé, il y aura toujours deux frères au pied de l’autel avec leurs torches allumées

pendant les bénédictions, quatre frères seulement, deux de chaque coté de l’autel se tiendront avec leurs torches allumées de manière à laisser le devant de l’autel libre pour l’exercice des cérémonies

dans les processions du saint sacrement, les frères portent le dais , ils s’entendent entre eux pour se remplacer. Quatre frères placés aux quatre coins du dais accompagnent le saint sacrement leurs torches à la main

pour les processions de la fête dieu , il serait fortement à désirer que les anciens frères servissent

pendant l’octave du saint sacrement, quatre frères se rendront à l’heure indiquée au salut pour porter le dais à la procession

lorsque le prêtre commence la messe , tous les frères qui sont dans leur banc se mettent à genoux, lorsque le prêtre monte à l’autel, ils se lèvent et s’assoient en silence ; pendant l’évangile, ils doivent se tenir debout. Pendant le « credo », ils sont assis jusqu’à ces paroles  » et incarnatus est », ils se retourneront alors vers l’autel, « et homo factus est » terminé, ils se rassoient. Au « sanctus », ils se tiennent debout, lorsque la clochette sonne pour annoncer l’élévation , ils se mettent à genoux et restent ainsi jusqu’au « pater  » alors ils se lèvent  et se restent ainsi debout  jusqu’au « domine salvum » . A  » item missa est » ils se lèvent et se mettent à genoux pour la bénédiction puis se relèvent pour le dernier évangile

pendant le « bénédictus » à laudes, le « magnificat » à vespres, le « nuc dimitis » à complies , tous les frères se tiennent debout

pendant l’antienne à la sainte vierge qui termine les complies, les frères ainsi que le clergé se tournent debout vers l’autel. Pendant tout le reste, les frères suivent leurs cérémonies ordinaires.

des amendes

toutes personnes appartenant à la confrérie est sujette aux amendes suivantes : ces amendes sont doubles pour l’échevin et le prévôt. Le clerc et le bedeau sont sujets aux amendes comme les simples frères

les amendes ci dessus seront doubles pendant le mois d’août

tout frère entrant n’y sera point sujet pendant les trois premiers mois de son service.

amendes aux inhumations

arrivée à la maison mortuaire après la levée du corps 25 centimes

oublier un des ornements qui se portent pendant les inhumations 25 centimes

oublier son rabat ou sa ceinture ou sa barrette 25 centimes

manquer à une inhumation ou au service célébré au nom de la confrérie dans la quinzaine pour un frère décédé 1 franc

toutes ces amendes sont doubles pendant le mois d’août

pour avoir manqué à une réunion du mois de janvier, avril, juillet et octobre qui se tiennent à l’issue de la grand messe 50 centimes

pour manquer au service qui se fait tous les ans, le lendemain de la saint robert 1 franc

manquer à la réunion qui a lieu à la sacristie à l’issue de ce service 50 centimes

tout frère qui dans son service se fera remplacer par une personne n’ayant les qualités requises  par ce réglement 1 franc

tout frère entrant ne sera point sujet à ces amendes aux trois premières inhumations ,ainsi qu’à celles qui suivent

celui qui sortira pendant l’office et qui se sera pas rentré à laudes 50 centimes

tout frère servant en galoches aux inhumations 50 centimes

manquer entièrement aux inhumations 1 franc

boire ou lucher de l’eau, le chaperon sur l’épaule 25 centimes

parler sans nécessité pendant le convoi ou pendant l’office 25 centimes

les amendes seront dépensées deux fois par an : le premier dimanche de novembre et le jour de la saint marc entre les frères servants seuls à l’endroit qui sera désigné par l’échevin

amendes pendant l’office

un frère se présenterait ivre pour son service 3 F

faire placer dans les bancs une personne étrangère que la confrérie serve ou ne serve pas 1 F

un frère qui s’emporterait en colère en injures pendant son service 1 F25

arriver à une procession terminée 10 centimes

arriver l’évangile terminée 25 centimes

avoir manqué entièrement la messe 1 F

n’arriver qu’au commencement du 3 ième psaume 10 centimes

n’arriver qu’à magnificat 25 centimes

avoir manqué vespres, complies et salut 50 centimes

a toutes les processions où ils doivent assister, s’ils ne sont pas revêtus de leurs ornements, la procession sortie de l’église 25 centimes

chaque frère doit quêter à son tour, tous les dimanches et fêtes de l’année à la messe et aux vespres sous peine d’une amende par office de 50 centimes

pour avoir manqué entièrement à la procession n’étant pas revêtu de leurs ornements 50 centimes

oublier quelque chose de son costume 25 centimes

laisser dans l’église quelqu’un de ces objets 25 centimes

servir à la messe ou aux inhumations en sabots 50 centimes

servir en guêtres ou pieds nus dans ses souliers aux offices de l’église ou aux processions 10 centimes

priviléges

chaque frère a droit à tous les honneurs de la charité : à un service d’abord et à part le service qui est célébré le lendemain de la fête de la saint robert pour tous les frères et soeurs défunts

pour ce dernier service , l’église accorde la grande tenture et les ornements de première classe, le tout gratis  .Les honoraires en sont ainsi réglés : M. le Curé 7 francs( rayé) ; le sonneur 3 francs ; le sacristain 2 francs; trois chantres 4 f 50 ; deux clercs 1 F soit 17 F 50 . Ce service sera annoncé la veille à sept heures du soir et le matin à six heures par le son des cloches. On y chantera Matines, Laudes et la Grand messe.

comme privilèges nouvellement accordé aux frères et soeurs défunts et comme compensation aux sacrifices exigés par le service, le service qui se fait dans la quinzaine qui suit l’inhumation d’une frère ou d’une soeur lui sera accordé en seconde classe avec la grand son sans pour cela en augmenter le prix de huit francs cinquante centimes comme suit : demi tenture accordée gratuitement par la fabrique, indemnité accordée à M le Curé pour matines, laudes et grand messe 3 francs ( rayé); pour trois chantres 3 F, sonneur 1 F, sacristain 1 F, deux clercs 0F50 ; un frère désigné par l’échevin aidera au sonneur chaque fois que celui ci en aura besoin pendant le service  seulement

il sera créé une classe spéciale aux inhumations et services    de frères et soeurs défunts. Cette classe comprendra les ornements  neufs qui consistent actuellement en un drap de morts  nouvellement acquis et d’un jeu de chaperons que la confrérie se propose  dans les plus brefs délais et de tous autres ornements nouveaux que les fonds disponibles permettront d’acquérir.

La désignation des ornements affectés à ces inhumations sera  faite chaque année le lendemain de la saint robert  par es frères assemblés sous la présidence de M le Curé après le réglement des comptes.

clerc de la confrerie

le clerc de la confrérie est au choix  de l’échevin  et le destitue quand il le juge convenable. Il est rétribué par la confrérie

il porte la croix lorsque les frères marchent ; il présente la croix à M. le Curé pour l’adoration pendant le credo  et la prière des morts

bedeau de la confrérie

le bedeau est choisi par l’échevin de l’avis préalable de M le Curé. Il est rétribué par la confrérie

il précède la confrérie dans les processions en agitant ses clochettes suivant l’usage

il ne peut confier ses clochetes à des enfants  au dessous  de 15 ans sous peine d’une amende de 1 franc

Il est tenu d’avertir les frères au plus tard  six heures après que M le Curé aura fixé l’heure de l’inhumation

l’appel sera sonné au moins une demi heure avant le départ , il sera sonné pendant dix minutes sous peine d’une amende de 0 F50

il allume et éteint les chandelles des torches  suivant  l’usage en se conformant toutefois au septième paragraphe de l’article intitulé  » cérémonial des frères »

article additionnel

il est interdit à tout frère ou soeur n’ayant qu’un  service  de le donner à qui que ce soit sans s’engager à en faire un  nouveau qui devra commencer à Saint robert qui suivra  l’époque du service

il est formellement défendu de vendre un service  fait soit en totalité ou en partie

le présent réglement approuvé par le conseil de fabrique le 8 juin 1881

singatures de : A FILLEUL , J.B. BARBEY, Philin POLLIN, Louis Zphir DUTHEIL

vu et approuvé par le conseil municipal le 20 juin 1881

signatures de : François CONARD, J.B. BARBEY, Jean Baptiste DERIOT, Philin POLLIN, N. MORIN, Victor LOQUET, J FORFAIT, F. FOUQUET, A CORBLIN, E TOUFLET

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s